Skip to Content

Retour à Windows mobile… Euh pardon Phone

Après avoir longtemps résisté à m’acheter un téléphone tactile (attrait du clavier physique toujours), j’ai finalement opté pour un Nokia, marque à laquelle je suis resté fidèle depuis plus de 8 ans. Et donc, en attendant que cette marque lance des smart phone sous Android, c’est une interface Windows phone 8 à laquelle l’utilisateur a droit.

Il y a 3 ans, j’avais déjà été bluffé par la fluidité et la vélocité des premiers téléphones Windows Phone… Sans doute un enseignement tiré du succès de l’iPhone par les concepteurs et la plateforme mobile de Microsoft.
Plus récemment, j’avais pu découvrir la réussite graphique de Windows 8, en l’installant pour un ami; ergonomique ment c’est autre chose, quand on a pris des habitudes avec Windows XP et 98.

Mon choix s’est porté vers un Nokia Lumia, sur les conseils d’un collègue, et avec l’espoir de retrouver la qualité de l’optique Carl Zeiss que j’ai appris à apprécier depuis le Nokia N97. Et bien jusqu’ici, je suis très agréablement bluffé. Aucun plantage jusque là, et l’existence d’outils comme le rapatriement des données d’un ancien téléphone via Bluetooth, sans aucun bug.

Seul défaut, reprochable également à l’iPhone, les options limitées pour réellement personnaliser le téléphone et ses options. Pourquoi faut-il par exemple systématiquement accepter qu’une application puisse vous localiser pour pouvoir l’installer?

Malgré tout, au moment où il apparaît que Windows Phone 8 est un échec commercial (qui pousse Nokia à se tourner vers Android), on peut se dire que la qualité ne paie pas toujours… À moins que ce soit une question de timing et de retard.

Google Hangout, le chat vidéo low cost

Google a trouvé un nouveau moyen de dynamiser l’activité et l’engagement sur son réseau social Google+, et comme d’habitude, cela passe par une meilleure intégration entre des services qui existaient déjà.

Cette nouvelle arme de Google+ dans la bataille qui l’oppose à Facebook est la vidéo. C’est d’abord la possibilité pour un utilisateur de pouvoir faire des chat vidéos de manière très simple sans avoir à installer quoi que ce soit avec son réseau de contacts. Ensuite Google Hangout (l’ancien Google Talk) permet d’organiser des chat vidéos low cost entre une marque/une institution et des utilisateurs de Google+, le tout étant diffusé en direct sur Youtube, la plateforme de vidéo en ligne leader et propriété de Google.

L’intégration Google Hangout/Youtube simplifie considérablement l’organisation de chat vidéo pour une marque, et fait entrer ce qui était encore un contenu premium il y a 2 ans dans l’ère du low cost. Elle représente un levier pour renforcer la présence des marques sur ce réseau social et séduire les utilisateurs.

Gageons que l’intégration de Google Hangout à Youtube permettra également à cette plateforme de rattraper son retard sur Dailymotion dans le Live pour M. Tout le monde. Actuellement l’organisation de Live (sans passer par Google Hangout) pour les chaînes de moins de 100 abonnés sur Youtube est trop complexe.

A titre personnel, cela faisait un moment que je n’avais pas utilisé Google+. Cette nouvelle possibilité va sûrement me faire revenir. On s’en reparle.