Skip to Content

Author: Kadjo

La conférence ADICOMDAYS s’est penchée sur la communication digitale en Afrique

Le 2 mars dernier, les agences Totem Experience et Hopscotch Africa ont organisé la première conférence d’ampleur à Paris consacrée à la communication digitale en Afrique.
Ce rendez-vous réunissaient des marques, des agences de communication et de nombreux influenceurs pour donner des clés sur les tendances à l’œuvre dans le secteur Digital sur le continent. 2 cabinets d’études, Limelight (groupe BVA) et IPSOS Africap, étaient impliqués dans l’organisation de l’événement, et ont partagé les données de leurs recherches.
On apprend ainsi que les priorités digitales 2017 pour un panel d’une centaine d’acteurs du secteur interrogés par Limelight sont, dans l’ordre:

– Les réseaux sociaux
– Le contenu de marque
– Site Web institutionnel
– Site web commercial
– Mobile
– Marketing d’influence

La place du mobile en avant-dernière position surprend, s’agissant d’un continent « mobile first » avec des taux de pénétration approchant les 100%. L’explication vient en grande partie du coût sans doute trop élevé des forfaits data sur le continent, qui n’encouragent pas l’usage d’applications mobiles, en dehors de celles dédiées aux réseaux sociaux et à la communication (messagerie, VoiP, mail).

L’agence Totem Experience a saisi le cadre de la conférence pour lancer TINA, une plateforme Web destinée à connecter les marques aux influenceurs du continent.
Le site Africa Salons a réalisé des interviews avec plusieurs participants à la conférence ADICOMDAYS.

56% des consultations de contenus Internet en France se font depuis mobile

C’est l’un des enseignements notables de l’observatoire de l’e-pub, publié en Juillet dernier, par le SRI, le cabinet PwC et l’UDECAM. Le mobile est devenu l’écran de choix pour la consultation des contenus Internet. La nécessité de prendre en compte des stratégies « mobile first » est plus que jamais une réalité.
Si le mobile est devenu majoritaire sur le plan des connexions, il ne l’est pas encore sur le plan des investissements publicitaires. L’écosystème Internet est encore sous l’influence du PC et de l’ordinateur de bureau. Le changement dans les habitudes des internautes est tout récent, et donc les annonceurs vont s’adapter progressivement.
Les autres enseignements de cette étude concernant la publicité Internet:
– Les réseaux sociaux sont devenus les points de passage obligés vers les contenus éditoriaux
– Les investissements sur le Search (moteurs de recherche) sont toujours majoritaires (56%), l’affichage de bannières (Display) vient ensuite avec 33% des investissements, boosté par les offres publicitaires des réseaux sociaux
– La publicité sur Internet est sur le point de dépasser la publicité à la télévision

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 35 36   Next Page »